30 juillet 2007

et on commence par la Corsica Ferries

Ben voilà que je commence à dire du mal, je sais que ce n'est pas bien mais bon on ne se refait pas.

Tout remonte à 2005, ou je décide de préparer mes vacances en Corse (vous verrez que cette île a beaucoup d'importance pour moi). Donc avec mon ami nous décidons de partir au mois de septembre et pour ce faire je réserve sur la Corsica Ferries au départ de Toulon, la SNCM et la CMN n'ayant aucune place de libre sur leurs navires.

Un bon point malgré tout à l'époque qui je crois n'existe plus aujourd'hui, j'ai pu réserver par le net et aller chercher mes billets en agence que j'ai pu payer en espèces. Maintenant quand vous réservez par internet vous réglez de suite par carte bancaire.

Donc avec nos billets en poche nous partons vers Marseille ou nous ferons escale (je vous en reparlerais plus tard). Trois jours après nous avons rejoint Toulon d'où partait notre navire.

Ce Fameux voyage, et comme mon ami ne connaissait ni la Corse ni les ferries, j'avais opté pour un voyage confortable.

Le bateau est arrivé au port avec une bonne heure de retard, bref ça commençait bien. Il a bien fallu patienter et ensuite nous sommes montés dans ce gros bateau. L'accueil très sympa mais après cela s'est gâté.

En effet le personnel de cabine ne parlait que très mal le français (bon d'accord, c'est une compagnie italienne mais elle se targue d'avoir son siège en Corse) et on avait du mal à se faire comprendre.

La cabine propre et spacieuse n'était pas équipée de télévision.

Pour ceux qui sont allergiques aux chiens, sur les bateaux de la Corsica ils ont le droit de se balader partout. Après notre longue attente, on avait un peu soif et on s'est naturellement dirigé vers le bar (à vrai dire un bout de comptoir sur une coursive intérieure) très petit et mal foutu, les fauteuils ont très vite été pris d'assaut et très peu d'intimité.

Le restaurant ensuite, très grand très beau très bien agencé mais resté pratiquement vide tout notre reps, peut être le fait de partir en retard leur a-t-il fait perdre de la clientèle.

la nuit quant à elle s'est très bien passée, mais à une heure de l'arrivée le réveil avec le personnel qui pousse vers la sortie, ça la fout mal.

Il faut dire que le navire à peine ses passagers descendus, en reprend d'autre immédiatement donc déjà avec une heure de retard, fallait pas s'amuser.

Quelques photos sur l'album Corsica Ferries 2005.

Posté par athanase_humeur à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur et on commence par la Corsica Ferries

Nouveau commentaire